Comment Tuer Votre Startup En Moins De 6 Mois ?

startup entrepreneur
Temps de lecture : 5 minutes

Aujourd’hui je m’intéresse à l’un des objectifs numéro 1 dans une startup : survivre la 1ère année.

D’après les statistiques, près de 8 entreprises sur 10 mourront dans les 9 prochaines années, dont plus de 50% dès la 1ère année ! Avouez que cela fait froid dans le dos ! Malheureusement c’est une dure réalité. Franchement je ne le comprends pas, quand je vois comment, tous les entrepreneurs que je rencontre chaque jour, mettent autant d’énergie et de volonté dans leur projet.

Alors j’ai eu l’idée de vous exposer ici quelques points de vue à ne pas oublier, tiré de mon expérience d’entrepreneur. En quelque sorte des directives à suivre si vous ne voulez pas rentrer dans cette catégorie des 50% mort dès la 1ère année d’activité. Il y en a beaucoup d’autres mais commençons par ces 6 points.

1. Partir sans un sou

En fait beaucoup pensent qu’avec une simple idée, même la plus ingénieuse qui soit, ils pourront rapidement gagner de l’argent. Et par-dessus tout, en partant avec juste ce qu’il faut pour lancer leur startup. FAUX

La plupart ne réalisent pas que pour démarrer il faut déjà avoir les reins solides financièrement. Déjà !? Vous me direz ? Eh bien oui ! Tout simplement, pour au moins subvenir à ces besoins lors des 6 prochains mois de démarrage. Comment pouvez-vous avoir l’esprit tranquille et complètement concentré sur votre objectif de développer votre projet si tous les jours, vous vous posez la même question, comment vais-je faire demain pour payer mon loyer ou mes courses. Le stress, la pression sont déjà assez forts pour que le poids que vous vous mettez sur les épaules au sujet de l’argent vienne ternir le tableau.

La plupart du temps, les entrepreneurs démarrent avec leur propre économie, mise durement de côté durant les longs mois précédents ou habituellement, obtiennent des indemnités chômages après être parti de leur ancienne société. Cela leur permettra, au moins pendant les 12-24 prochains mois de se concentrer sur leur nouvelle activité principale.

2. Vous êtes nouveau, vous n’êtes donc personne

Quand vous démarrez, personne ne vous connaît (pas encore hélas) que ce soit vos futurs clients ou vos futurs collaborateurs. Ne pensez pas qu’on s’arrêtera sur vous, car vous êtes nouveaux. FAUX

Des idées, il y en a tous les jours qui sont mis sur le marché et il va falloir sortir les crocs pour montrer que l’on est différent et donc meilleur. Là où je veux en venir, c’est que malgré les petits budgets dont vous disposez, essayez dès le départ d’avoir une image la plus professionnelle qui soit. Votre startup, c’est votre reflet et je suis sûr que vous voulez vous montrer sous votre meilleur jour. Mon conseil, appliquez-vous à avoir de jolies cartes de visite, un site internet professionnel, ergonomique et fonctionnel, un début de présence sur les réseaux sociaux. Faites avec vos moyens certes, mais faites le bien, je peux vous garantir que vous ferez déjà la différence dans vos 1er échanges. La 1ère image est souvent celle que l’on retient le plus. Alors oui j’entends déjà certains me dire que vous préférez partir avec des choses moins abouties quitte à y revenir plus tard, c’est votre choix. De mon point de vue et suite à mon expérience, des outils de communication bien pensés dès le départ vous ouvriront plus facilement les portes pour obtenir vos 1er clients et contrats… J’ai pour ma part, l’amour du travail bien fait, c’est mon côté perfectionniste et cela m’a toujours servi.

3. Démarrer sa startup sans plan d’attaque

Si vous croyez que le fait d’avoir un produit le plus beau ou Stratégie entrepreneur damien greusardle service le plus performant qui soit suffira à ce que vos clients se jettent sur vous, vous faites erreur. FAUX

Dès le départ, il faudra établir et mettre en place une stratégie pour faire connaître votre startup. Une stratégie marketing pour présenter votre marque, votre produit, service…sous le meilleur angle et une stratégie commercial pour atteindre votre acheteur. Sinon ? Vous allez passer beaucoup de temps à attendre que le téléphone sonne et les portes ne risquent pas de s’ouvrir souvent.

4. Vouloir tout maitriser

Si vous essayez de faire des économies en faisant tout par vous-même, vous risquez de faire tout et n’importe quoi. VRAI

Quand on est entrepreneur, on veut changer le monde, c’est bien connu, mais même les plus grands de ce monde n’y sont pas arrivés tous seuls. Ils ont au contraire été très intelligents, en sachant bien s’entourer afin de maîtriser tous les aspects de leur business. Il faut admettre que vous ne pouvez pas tout gérer dans votre projet, laisser la partie développement à un ingénieur informatique, la communication à un marketeur, la vente à un commercial…etc
Certes au début l’entrepreneur possède toutes les casquettes, mais rapidement il va falloir s’entourer et donc créer une équipe gagnante qui vous fera avancer à grands pas. L’équipe est l’un ou L’ELEMENT à mon sens qui mènera votre projet au sommet. Retenez ça :

Vous ne pouvez pas embaucher ? Aucun souci, monter votre projet avec des associés fondateurs. Cherchez surtout la complémentarité ! C’est extrêmement important et à tous les niveaux. Et enfin, il faut absolument que chaque membre qui composera votre équipe soit au même niveau de disponibilité. L’investissement personnel doit être total pour le bien du projet ou vous vous mettrez déjà un boulet aux pieds. Une startup demande du temps, de la patience et beaucoup, beaucoup d’énergie personnelle. Si tout le monde n’a pas ce même objectif, je parierai peu sur votre réussite.

5. Ne pas vouloir se remettre en question

Votre startup, c’est votre bébé, vous avez votre idée, vos objectifs et vous ne voulez pas y déroger. FAUX

Être à la tête d’une startup ou en faire partie, ne veut pas dire qu’il ne faut jamais se remettre en question sous pretexte que votre projet est le meilleur et que personne ne pourra faire mieux que vous. Une des qualités premières de l’entrepreneur est l’adaptabilité face aux épreuves. Il se peut que durant les premiers mois de développement tout se passe pour le mieux, vos ventes explosent, vos produits font un tabac et soudain, plus rien ! Tout s’écroule et vous ne comprenez pas pourquoi ! Comme on dit, à tout problème, solution. Ne paniquez pas à ce moment-là, il va falloir simplement comprendre d’où vient cette baisse d’activité et admettre qu’il va falloir changer quelque chose. Vos produits sont mal notés ? Peut-être que votre SAV n’est plus aussi performant. Votre site internet est de moins en moins consulté ? Êtes-vous toujours aussi bien référencé sur les moteurs de recherches. Votre service ne fait plus fureur et tout le monde part chez la concurrence ? Surement que vous n’avez plus fait de veille technologique depuis un bon moment et que votre voisin vient de sortir une fonction qui cartonne, tenez-vous toujours au courant de ce qui se fait autour de vous ! Bref il peut y avoir des centaines d’exemples, trouvez-les, réunissez votre équipe et planchez sur le sujet afin de trouver LA solution et repartir de plus belle. Ne jamais croire que tout est acquis, car si ce n’est pas vous qui innovez, votre rival s’en chargera !

6. Essayez d’être parfait

Un des défauts de l’entrepreneur, est de vouloir sortir le produit dit « parfait » et rien d’autre, quitte à le sortir en retard par rapport à la date prévue et donc dans un mauvais timing. FAUX

Résultat des courses, à force d’avoir la tête dans le guidon, des concurrents ont pris l’avantage et ont sorti un meilleur produit que vous. Comprenez par là qu’il est préférable de sortir un produit ou un service pas parfaitement élaboré (attention je n’ai pas dit de mauvaise qualité), mais qui possède assez de fonctionnalités de base pour être présenté à votre public et avoir des premiers retours. Vous aurez tous le temps par la suite de revoir et d’améliorer vos fiches surtout après une 1ère confrontation face à vos futurs clients. Faire tester votre produit ou service vous donnera de bons feedbacks et vous permettra d’obtenir de précieux indices sur ce qui peut être amélioré, changé ou crée. Quand Amazon, site de vente mondialement connu, a lancé son site internet, l’interface n’était pas très jolie certes, mais les fonctions principales y étaient, et le public a trouvé ça génial. Rapidement, la homepage, les fiches produits et les fonctionnalités ont évolués pour donner le site que tout le monde connait à l’heure actuelle.

N’hésitez pas à commenter, de nombreux autres points sont à prendre en compte dans le crucial démarrage d’une startup. Je me ferais un plaisir de vous lire et de vous répondre.

Et retrouvez ici le 1er post de mon blog d’Entrepreneur à lire : Pourquoi j’ai décidé de créer mon blog d’entrepreneur ?

N'hésite pas à partager si tu as aimé mon article !

Damien est un véritable serial entrepreneur spécialisé en Stratégie Marketing & Marketing Digital. Avec une idée toute les 10 secondes, il ne manque pas d'astuces ni de techniques pour trouver une solution à chaques challenges qu'il doit relever.